Comprendre le certificat SSL

Un certificat SSL est un des outils essentiels pour la sécurisation de votre site et le développement de votre activité : découvrez pourquoi grâce à cet article !

Temps de lecture : 5 minutes

Si vous ne savez pas ce qu’est un certificat SSL, vous êtes au bon endroit. Si vous voulez comprendre le fonctionnement de cette certification pour votre site Internet ou êtes simplement curieux d’en savoir plus à ce sujet, vous êtes également au bon endroit.

Vous l’aurez compris, cet article se concentrera sur la certification SSL. Nous verrons ensemble ce qu’est un certificat SSL, mais nous parlerons également de son fonctionnement, son utilité ainsi que les différentes formes dans lesquelles cette certification existe. Et bien plus encore ! 

Qu'est-ce qu'un certificat SSL ?

Le SSL (Secure Sockets Layer) est un fichier de données qui permet de faire le lien entre une clé de cryptage et les informations d’une organisation. Vous pouvez également le trouver sous le nom de TLS (Transport Layer Security). Il permet de lier un site Web et son propriétaire de façon certaine et sécurisée.

Le SSL permet notamment à un utilisateur de rentrer des données personnelles et/ou bancaires sur un site de façon sécurisée. Vous pouvez facilement identifier si un site est sécurisé en regardant si le protocole « https » est présent dans votre barre d’adresse.

Comment fonctionne un certificat SSL ?

Le certificat SSL utilise un système de cryptage appelé « cryptographie à clé publique ». Comme l’indique le nom de ce système, il emploie une clé publique mais également une clé privée. Ces clés sont des chaînes de nombres générées aléatoirement, les rendant impossible à pirater.

Pour comprendre le fonctionnement d’un SSL, imaginons que vous envoyiez un message à un interlocuteur. Le SSL va pouvoir verrouiller votre message avec la clé publique de votre interlocuteur. Or, le seul moyen qu’il existe pour le décrypter est d’utiliser la clé privée de ce dernier. Ainsi, votre interlocuteur est le seul à pouvoir déverrouiller ce message et le visualiser. 

Pour la faire courte, le SSL chiffre les données circulant entre un serveur et le navigateur d’un utilisateur.

Comme je le disais, cela empêchera un pirate informatique de subtiliser des informations car la seule chose qu’il obtiendrait serait un code cryptographique impossible à déchiffrer.

Pourquoi installer un certificat SSL ?

Comme évoqué plus haut, le plus grand avantage de l’installation d’un certificat SSL est la sécurité qu’il offre. En effet, il permettra de protéger toutes sortes d’informations confidentielles comme celles liées à des cartes de crédit, en passant par les noms d’utilisateurs, mots de passe, etc. 

Tout cela relève de la fonction intrinsèque d’un certificat SSL. Mais ses bénéfices ne s’arrêtent pas là. 

En effet, posséder un certificat SSL permet de renforcer la confiance des clients. Un client ou un client potentiel aura de toute évidence plus confiance en consultant une entreprise possédant un site sécurisé qu’un site qui ne l’est pas. Une conséquence logique est que, la confiance d’un prospect étant accrue, le taux de conversion de ces personnes sera plus important.

Autre point à ne pas négliger est l’impact d’un SSL sur le référencement de votre site Web. Par exemple, si le domaine de votre site n’est pas sécurisé, l’algorithme de Google le détectera et vous serez automatiquement placé plus bas dans son classement. De surcroît, Google Chrome signale depuis 2018 les sites dont le domaine n’est pas sécurisé.

Même s’il est vrai qu’à l’origine, la certification SSL était réservée aux personnes travaillant dans le secteur de l’informatique, il est certain qu’aujourd’hui, le SSL est un « must have » si vous voulez que votre site Web inspire confiance et attire toujours plus de monde.

Qui sont les utilisateurs de certificats SSL ?

La certification SSL s’étant largement démocratisée depuis plusieurs années, cet outil est désormais présent dans tous les secteurs. Nous sommes arrivés à un point où il est plus rare de trouver un site non sécurisé que l’inverse, tant la sécurité sur le Web est devenue une thématique centrale pour tous.

Ainsi, les certificats sont présents sur les sites de e-commerce, mais également chez les institutions bancaires, les administrations, les industries, et tous les autres secteurs de l’économie.

Les différents types de certificats

Il existe plusieurs types de certificats, l’usage de chacun dépendant entre autres de la configuration de vos serveurs Web, de vos sites et de votre activité.

Tout d’abord, il y a le type « DV » pour « Domain Validated ». Il s’agit du certificat le plus courant car il permet la sécurisation d’un site Internet.

Le type « OV » pour « Organisation Validated » permet à votre organisation de sécuriser son site institutionnel.

Le type « EV » pour « Extended Validated » est un certificat conçu pour donner une sécurité renforcée à votre site.

Enfin, le type « RGS » est un certificat un peu spécial car pensé pour les organisations du secteur public. Il est notamment reconnu par l’administration française.

En plus des différents certificats existant, vous avez la possibilité d’y ajouter des options, chacune remplissant un rôle différent.

L’option « wildcard » permet, et ce avec le même certificat, de protéger l’ensemble des sous domaines de votre site Web.

L’option « SAN » pour « Subject Alternative Name » quant à elle est utilisée pour permettre à une même organisation de sécuriser plusieurs noms de domaines.

Quels prix pour un certificat SSL ?

Tout d’abord, il est important de mentionner qu’un certificat SSL doit être renouvelé tous les ans. En ce qui concerne les prix, il y a de tout, la fourchette s’étalant de 30€ à 2000€ par an. Cette différence de prix dépend du type de certificat. Ainsi, un SSL « standard » ne coûtera « que » quelques dizaines d’euros par an alors qu’un SSL de type « EV » montera facilement à plusieurs centaines d’euros.

C’est pour cela qu’il faut être prudent et bien prévoir ces coûts dans dans le prix global de la création de votre site web.

 

Où aller pour trouver des certificats SSL ?

La première chose qu’il est important de savoir, c’est que les certificats SSL ne peuvent pas être obtenus grâce à n’importe quel site marchand. Seul un tiers certifié peut émettre un certificat. S’agissant de la sécurité des utilisateurs et de la protection de leurs données personnelles, mieux vaut s’adresser à quelqu’un de confiance.

Les Autorités de Certification (ou AC) sont les seuls organismes autorisés à produire et distribuer des certificats SSL. 

Petit truc bon à savoir si jamais vous ne savez pas à quel organisme faire confiance, les systèmes d’exploitation connaissent et mettent à jour régulièrement la liste des certificats racine des AC de confiance.

Si le certificat racine est reconnu par la machine de l’utilisateur final (la vôtre), cela signifie que le certificat SSL est fiable. En revanche, si ce n’est pas le cas, vous en serez tenu informé par des messages d’alerte provenant de votre navigateur. D’où l’importance de posséder un certificat solide car sinon, de tels messages feraient certainement fuir les visiteurs, ce qui aurait un mauvais impact sur votre chiffre d’affaires.

Conclusion

Véritables ponts cryptés liant vos sites aux utilisateurs du Web, les certificats SSL font aujourd’hui partie des indispensables pour une organisation qui évolue sur un marché hyperconnecté et toujours plus concurrentiel. En plus de sécuriser votre activité, ces certificats permettront de protéger les données de vos clients, ainsi que de permettre d’attirer de nouveaux prospects. 

Vous avez un projet ? Parlez nous-en !